Bien choisir ses mots-clés pour le Référencement

La recherche de mots-clés est une étape importante dans la création d’un site, et surtout dans son référencement. En effet, choisir les mauvais mots-clés rendra plus difficile votre positionnement et réduira la qualité de vos visites.

Nous allons voir ensemble comment bien choisir ses mots-clés et quels sont les outils nécessaires pour y arriver.

Comment évaluer la valeur d’un mot-clé

Les mots-clés que vous choisirez doivent être représentatifs de votre activité et surtout pertinents par rapport à ce que vous vendez. Vous devez optimiser les mots-clés de votre site pour les clics

Mettez-vous à la place de l’internaute qui effectuera une recherche sur les mots-clés de votre choix :

• Est-ce qu’il sera satisfait en arrivant sur votre site ?
• Est-ce qu’il trouvera une page avec un contenu pertinent en rapport avec la recherche effectuée ?
• Est-ce que cette visite va engendrer une conversion ou vous donner un avantage quelconque pour votre activité ?

Attention, également, à bien prendre en compte la notion de concurrence au niveau des mots-clés.

En effet, à moins que ne vous soyez positionné sur un secteur de niche qui vient de voir le jour, il y a forcément des concurrents qui disposent de sites déjà bien positionnés et qui travaillent leur référencement.

Vous devez donc choisir vos mots-clés en tenant compte de leur potentiel pour votre site.
Il faut être réaliste dans vos objectifs, il sera très difficile de dépasser des sites positionnés depuis plusieurs années sur certains mots-clés.

Recherche de mot-clés

Afin d’établir une base concrète pour votre liste de mots-clés, vous pouvez d’ores et déjà rassembler les noms des produits/services les plus représentatifs de votre activité, ainsi que les noms de catégories/sous-catégories de votre catalogue.

Si votre site est déjà en ligne, n’hésitez pas à consulter vos statistiques de fréquentation.

De cette façon, vous pourrez voir les recherches qu’effectuent les internautes pour vous trouver, et découvrir des mots-clés que vous auriez laissés de côté.

Consultez les sites de vos concurrents, examinez leur fil d’Ariane, leurs balises Title, vous y trouverez les mots-clés mis en avant.

Il existe de nombreux outils qui vous permettent de consolider votre liste et de trouver de nouveaux filons de mots-clés à exploiter.
Le plus populaire étant l’outil de suggestion de mots-clés de Google qui, à l’origine, sert à rechercher les mots-clés d’une campagne Adwords.

On y retrouve un indice de concurrence (afin de voir si le mot-clé est concurrentiel et donc soumis à des enchères importantes) et un nombre de recherches mensuelles (qui permet de juger si le mot-clé positionné amènera du trafic).

Comprendre la longue traîne

On est souvent tenté de se positionner sur des mots-clés génériques et concurrentiels, l’idée reçue étant que cela va générer beaucoup de trafic.

Mais en réalité ces mots-clés vont représenter moins de 30% de votre trafic, et la plus grande partie provient de ce que l’on appelle la « longue traîne », qui est composée de recherches bien plus spécifiques et ciblées sur des produits de votre catalogue.

Par exemple, pour un site qui vend des chaussures en ligne, nous trouverons comme expressions concurrentielles « chaussures », « chaussures femmes » ou encore « chaussures Converse ».

La longue traîne de ce site sera composée d’expressions du type « onitsuka tiger blanche taille 45 » ou encore « chaussures converse all star ox rouge ».

Découvrez une explication en vidéo de la longue traîne par M. Hérent, du site Encre Hermane.

Conclusion

Que faire une fois que vous avez une liste de mots-clés bien fournie ?

Allez sur Google et lancez une recherche sur votre sélection de mots-clés.

Notez le nombre de résultats et la composition de la première page de résultats : est-ce que ce sont des concurrents directs qui occupent ces positions ? Des comparateurs de prix ? Des pure players ?

Relevez également quelques informations sur ces sites : nombre de pages indexées, popularité, ancienneté du nom de domaine.

Vous pourrez juger de la faisabilité du travail de positionnement en fonction des résultats de ces analyses.

N’oubliez pas : il vaut mieux être bien positionné sur des mots-clés peu recherchés (et générateurs de trafic de qualité) que mal positionné sur des mot-clés très concurrentiels.