Tout savoir sur le référencement

Le référencement est le développement de sa visibilité sur la toile. Comme nous allons le voir dans cet article, il ne s’agit pas uniquement de metas, car il y a une réelle démarche constructive à adopter avant même de penser à développer le site.

Réaliser un cahier des charges n’est jamais superflu dans l’élaboration d’un site évolué ou/et à gros volume. Cela permet, entre autres, de prévoir un maximum d’astuces pour le référencement spécifique du site qui nous intéresse.

Ce que l’on pourrait appeler le « positionning » est un état d’esprit plutôt qu’un ensemble et une suite d’actions. Un état d’esprit que l’on se doit de garder tout au long du développement du site, et même après, à chaque insert d’une partie éditoriale. On doit penser et réfléchir chaque mot et chaque position des mots importants sur lesquels on souhaite positionner son site dans le cadre de l’optimisation de son référencement.

Le premier but du référencement est de générer du trafic ciblé sur votre site. Le référencement est une méthode qui met en relation une marque et un consommateur, quand celui-ci est dans une phase active de recherche de produit/service et d’information.
Pour tout annonceur disposant d’un site web, le référencement s’avère l’opération primordiale et indispensable pour :

• Être visible ;
• Être accessible ;
• Générer du trafic sur son site ;
• Recruter de nouveaux clients.

Bien sûr, le meilleur moyen de générer du trafic ciblé depuis les moteurs de recherche est d’obtenir un bon positionnement sur des mots-clés fortement ciblés et demandés dans les moteurs de recherche.

COMMENT CHOISIR LES BONS MOTS-CLÉS ?

Pour cela, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, mais je donnerai quelques conseils et analyses remarqués lors d’expériences professionnelles.

Comme je l’ai déjà expliqué, connaître le produit est très important, car cela permet de se mettre à la place de l’internaute. Réaliser une étude relatant les avis des collègues experts dans le domaine peut se révéler utile mais il ne faut pas oublier de demander à des personnes novices ce qu’elles taperaient dans la barre de recherche du moteur afin d’obtenir le produit en question.

Un bon moyen serait également de regarder le nombre de résultats ressortant dans les moteurs de recherche, par rapport aux mots-clés choisis.
Si vous vendez des substances adressées à des spécialistes, le positionnement va être de grande importance, car seul le nom du produit compte et le trafic est faible.
Si vous êtes dans l’immobilier, essayez de mieux cibler par localisation géographique, car l’environnement concurrentiel de votre site est très grand (immobilier ; XX-ème ; Paris).

AVENIR REFERENCEMENT

Le référencement a un bel avenir devant lui. Il est amené à devenir une technique marketing de plus en plus reconnue en se faisant une place confortable au milieu des autres techniques qui existaient bien avant lui.

On voit la place qu’internet occupe sur le marché du commerce international. Sa démocratisation est aujourd’hui indéniable. Les sociétés qui pèsent le plus lourd sur le marché international font du web un axe de développement majeur, ce qui laisse présager de fortes demandes dans les années à venir.

Un avenir radieux a priori, donc.

HABITUDES DES INTERNAUTES

Grande question, dont la réponse évolue sans cesse.

J’ai essayé d’étudier de façon aussi approfondie que possible pour qu’on y retrouve des méthodes applicables à un maximum de moteurs de recherches, et parmi eux au principal, Google, qui est amené à être malmené dans les mois et années à venir, du fait d’une concurrence à laquelle il ne manque ni moyens ni ambitions. Des notes spécifiques à certains moteurs pourront être apportées ponctuellement pour plus de précisions.

Ce qu’il est encore bon de savoir, c’est que les internautes tapent, dans 70 % des cas, deux à trois mots-clés lors d’une recherche, afin de mieux cibler ce dont ils ont besoin.
En effet, si vous tapez « business » dans Google, vous verrez qu’il donnera plusieurs centaines de milliers de pages trouvées. Ce mot-clé va donc générer beaucoup de trafic, mais absolument pas ciblé, car tout le monde fait du business : un marchand de tapis, un promoteur immobilier, vous, moi, etc. Le taux de conversion contact/vente aura donc un faible pourcentage.

Alors que les popup (petites fenêtres de publicités) fleurissaient sur tous les sites et obtenaient un taux de clics très élevé, l’effet mode s’est estompé.

Il faut penser à réaliser une hiérarchie de tous les instants sur son site. Hiérarchie de haut en bas dans la page, hiérarchie de gauche à droite dans la phrase, hiérarchie en hauteur au niveau des titres.

Sur les outils de recherche, les annuaires (Yahoo) ont vécu de belles années, mais les moteurs de recherche prennent désormais le pas avec presque 70 % du marché (rien que pour Google).

Ce changement est aussi dû aux internautes et aux professionnels qui sont de plus en plus pressés de trouver ce qu’ils recherchent, et voient désormais internet comme un outil de travail plutôt que comme un « passe-temps » la mode.

Il faudrait se mettre à la place d’un moteur de recherche. Comment voit-il et classe-t-il la page ? Il suffirait, par exemple, de prendre un navigateur de type lynx, qui n’affiche aucun superflu artistique et dont les seules mises en forme sont celles visant à expliciter au maximum la nature des groupes de mots : un titre, un sous-titre ou un corps de texte.

Le choix des mots-clés est lui aussi très important et nécessite, de la part du webmaster ou de la société de référencement, une bonne connaissance et une bonne approche des produits et des services à référencer.

LES AVANTAGES DU RÉFÉRENCEMENT

Soumettre le contenu de son site aux moteurs de recherche n’est plus suffisant.
La mise en œuvre d’une stratégie de référencement est indispensable, elle passe par :

• une qualification des outils de recherche (langue, pays, domaine) ;
• une analyse des demandes des internautes ;
• une optimisation du site visant à obtenir une visibilité maximale.

Désormais, les moteurs de recherche, tels que Google, doivent faire face à un nombre croissant de pages à indexer.

Une stratégie de référencement efficace doit toujours être établie sur mesure, en fonction des cibles et des objectifs du site.

Les moteurs bénéficient d’algorithmes toujours plus sophistiqués et sélectifs, ce qui rend le positionnement d’un site internet sur les mots-clés de son choix difficile.

La notion de vérification d’un référencement se tourne alors vers la notion de trafic généré. Il ne s’agit plus d’être simplement bien positionné de façon plus ou moins artificielle, mais de créer un trafic (ou de l’augmenter s’il existe déjà) en provenance des outils de recherche. Un fort pourcentage d’internautes utilise le web pour rechercher de l’information, des produits, des services…

L’optimisation des pages d’un site est un chemin rempli d’embûches pour qui ne sait pas s’y prendre. En effet, il y a de nombreux critères à respecter, et bon nombre d’entre eux sont propres à chaque moteur de recherche.

L’indexation automatique ne comporte presque aucun intérêt. D’où la nécessité d’avoir recours à des méthodes « manuelles », afin de miser avant tout sur la qualité.

Le référencement professionnel comporte un gros avantage, en ce sens où il permet un suivi complet et permanent, notamment à travers une veille référentielle constante. C’est une analyse continue du positionnement sur les mots-clés ainsi que du trafic qui est mise en place. Pour en savoir plus sur les avantages du référencement naturel, je vous invite à lire notre article : le référencement, informations et avantages.

Après une année de référencement, nous pouvons parler d’un « coût contact » réel pour l’acquisition de nouveaux clients et calculer la rentabilité de ce moyen de promotion pour vos activités.